Archive pour juillet 2007

Cancun

Deux jours a Cancun.
Je ne suis meme pas alle a la plage, je voulais uniquement voir le delire la nuit.
Cancun, c´est encore les USA, on peut payer en dollar, et c´est evidemment blinde de Yankees.

J´arrive tot devant le Coco Bongo (la ou a ete tourne la scene dans The Mask).
50$ l´entreee, open bar.
Ca vaut le coup, ils presentent ca comme un « Las Vegas meets the party », et c´est pas faux.
Des shows toutes les 20 minutes, du gros son.

Dans l´artere principale, c´est un peu la guerre.
Pendant le spring break, ce doit etre assez fou dans ce coin.

Umm, une console Dj montee sur un Hummer, street marketing a la sauce Redbull.
Bien joue.
Le Señor Frog´s, autre institution de Cancun.
Eh oui, ca se passe comme ca, no shame l´ami.
Il faut les prendre au second degre, sinon ca peut tordre les nerfs.
Volontairement pas pris de photos des petites ricaines, elles m´ont fait de la peine.
Elles ne savent pas dancer, tentent desesperement de paraitre sexy…
A l´oppose bien sur…des latinos!

Publicités

Miami

10 jours a Miami avec le petit Gedeon en personne.

Miami:
Tout le monde parle espagnol, a l´aeroport j´ai eu l´impression d´arriver a Cuba.
Tout est fait pour faire bruler ton cash le plus vite possible.
Porsche Cayenne, cést une voiture basique ici.
Si tu veux aller dans les boites fashion, ca te coutera 200$ par tete. C´est comme ca.
Tu peux aller faire du jet-ski, voir tes amis a la piscine ou a la plage.
Et bien sur, ne t´inquietes pas, tu peux acheter ta Bentley GT en blanc, ca ne genera personne.
En gros, Miami cést un style de vie, on aime ou on aime pas..mais a priori on aime!

Cyril habite a Miami depuis quelques annees, il n´y a qu´a voir son sourire

pour comprendre a quel point c´est epouvant.


Les petits branleurs sur Ocean Drive, South Beach.

La maison du petit Gedeon, un mechant penthouse a Brickell, Downtown…dure vie!

Candy junky au reveil.


La piscine de l´immeuble au 13eme etage, tres bon.

Tu sors de l´ascenceur en maillot de bain et hop.


Miami est la ville qui se developpe le plus aux USA, on se demande pourquoi…

Je n´ai pas pris assez de photos, sorry.

Pour resumer, c´etait vraiment tres bien, il fait bon vivre a Miami.

C´est Dieu Dollar, c´est sans aucun doute superficiel,

mais pris au second degre cela reste tres sympa a vivre.

Les gens ne se prennent pas la tete, easy going a lámericaine mais sauce latino…

>>Direction Cancun now!

Las Vegas

Quand tu sors de l´avion, tu tombes sur ca; avant meme dávoir pris tes bagages,
tu peux deja commencer a bruler ton cash.

Lorenzo vient me chercher, on arrive chez lui.


Il est tres bon Lorenzo avec ses 3 jobs:
un jour il est concierge dans un hotel,
un jour il fait de la securite,
un jour il est vendeur…

Il m´heberge chez lui pendant 4 jours, toujours couchsurfing.
113F, ca fait 45 C.
Cést le desert, cést lenfer.
Quand tu sors de la maison,
cette chaleur seche brule les paupieres et les narines.
Je veux le nom de l´agence de com qui a pondu cette affiche a la Sin City pour LVPD..

Tout est demesure au supermarche.
Des boites de cereales ambiance 4kg…etc
La photo ne rend pas bien, mais ce sont les plus gros sandwiches
que jái pu voir de ma vie: enormes!

A la piscine de la maison, avec mes nouveaux amis.

Sur le parking du lotissement, Nevada flavor.

Et enfin, the Strip. Tres mimi parfois. C´est pour mieux te ruiner mon enfant.

De nuit,tres bon aussi. Soiree a Statosphere puis boite de strip-tease

avec Lorenzo a 6h du mat..sorry pas de photos!

La visite des casinos:

J´ai mis un dollar dans une machine a sous, j´ai perdu.

Moi qui comptais financer mon voyage grace a Vegas.

Les trois allemandes avec qui j´habitais chez Lorenzo.


Tu crois que tu lás deja vu celle la…non cést une autre, cést juste que les casinos,

au bout dún moment, cést un peu toujours la meme chose.

En ravanche les decos exterieures sont incroyables.

Apres Tokyo et Dallas, je suis toujours dans la 4eme dimension…

Vegas, ce nést pas fini. Encore un nouvel hotel en construction.

Pour le fun, dans la cuisine de Lorenzo, ca se passe comme ca pour les proteines:

Dallas

Encore une petite galere a cause dún ticket change trop tard…
je me retrouve avec une escale de pile 24h a passer
a Dallas dans le Texas, entre Tokyo et Las Vegas.

Ca aurait pu se finir betement par une nuit dans un hotel a láeroport, mais non.
connexion Couchsurfing: soiree avec Sunjay, qui m´heberge aussi.
Diner avec sa famille indienne, tres simpa.
Merci Sunjay! et merci Couchsurfing encore une fois!
On va prendre un verre dans un bar a bieres bien americain, bien texan, avec un de ses amis.

Le lendemain, deja a láeroport.Les petits souvenirs qui doivent faire tellement plaisir..$$$$$Now direction Las Vegas$$$$$

Tokyo

Petit prelude avant de commencer: Tokyo est une ville delirante.
Mes photos, ce que je vais raconter ne reflete que tres partiellement
l’intensite de ce delire, de cet enorme choc culturel.
Il faut vraiment le voir pour le croire.
Il faut passer a Tokyo au moins une fois dans sa vie.

Le plan de metro te met directement dans le vif du sujet: tu es completement perdu.

Je n’ai pas pu resister. Les chaussettes de ce style sont un classique ici.


Les salles de jeux. Encore un delire complet. Vacarme assourdissant, jeux ovnis.Rappelles moi plus tard, je joue au DJ.
Pour tous les ages. Sur ce type de machine, la moyenne doit etre de 40 ans minimum.
En France, si il n’y a plus de voitures a l’horizon au feu rouge, tu traverses;
ici, cela ne leur viendrait meme pas a l’esprit.

Les hotels capsules. Pas si mal en fin de compte.

Avec Wale, au Park Hyatt, pour la vue de Lost in Translation .

La place pres de Harajuku Station le dimanche.
Le lieu de rassemblement de tous les jeunes qui se sentent… differents.

Du tres gros niveau.
On est vraiment sur une autre planete.
Et il y en a pour tous les gouts.



Les magasins, meme entree de gamme comme cet Uniqlo (un peu mieux queH&M)

se permettent un merchandising vraiment reussi et innovant,

chaque t-shirt est vendu dans ces petites boites.


Ils ont meme une grande galerie au dernier etage ou ils se payent le luxe

d’une expo de Terry Richardson:Je vous laisse imaginer a quoi peuvent ressembler certaines enseignes de luxe,

sachant que le Japon est un des plus gros marche.

Je n´ái pas pris de photos malheureusement, mais Prada, Chrome Hearts, Cartier

se sont fait tres plaisir par exemple.
(Desole pour les accents, mais oui, je suis deja au mexique en fait,

beaucoup de retard sur le blog: je fais ce que je peux!)

Tokyo, c´est aussi vivre sans la crainte du regard des áutres.
On le voit dans leur style vestimentaire, et ces concerts improvises sont aussi une bonne illustration, chacun se met a chanter avec plus ou moins de talent sur une grande place.

Ceux qui me connaissént comprennent a quel point j´ái adore cet autre delire tokiote.
Le principe est simple, si tu veux fumer dans la rue, pas de probleme,

tu dois juste griller ta cigarette comme une victime

dans un carre dessine sur le sol pres de ce type de borne.

Tres bon, le chemin de la fumee: traite du tabagisme passif.

La notion de respect prend tout son sens dans se pays.

Petite soiree avec Yoshi, moitie peruvienne moitie japonaise,

qui me fait decouvrir les bars Latino de Roppongi.

La delinquance. Pratiquement inexistante a Tokyo.
Dans le metro, on peut poser son laptop sur le porte bagages

et commencer sa sieste sans aucune appréhension.

Dormir dans le metro, c’est la seule vraie religion.

(Avec l’envoi de texto et les jeux sur le portable bien sur).
C’est tres amusant a observer.

Ils s’assoient et en trois secondes tombent dans un sommeil semi profond.

Ca marche aussi debout.Tout support est bon a prendre.

Tu demandes ton chemin a un japonais; si il ne peux pas te renseigner, il sera tellement embarasse que 9 fois sur 10 il sortira son telephone pour appeler un ami.

C´ést comme si a Paris un touriste te demandait ou est la rue Condamine,

si tu ne sais pas, tu appelles un ami au telephone?!

Meme pas en reve.

Les premiers jours, je voyais donc Tokyo comme une cite modele.

Tout est si propre, sur, tout fonctionne si parfaitement..

Le revers de la medaille: le Japon a un des plus fort taux de suicide au monde…

C´est ún pays tres referme sur lui meme, l´immigration est tres mal acceptee,

meme un japonais ayant habite a l´étranger sera mal percu, de meme

qu´ún metis moitie japonais ne sera jamais vraiment japonais…

Maintenant je cherche vraiment les defauts, cést plus histoire de dire

que tout nést pas rose.

Le Japon et Tokyo restent une experience fabuleuse en tant que touriste!

Kyoto

Je retrouve Wale au Japon. Direction Kyoto.

Kyoto, principal attrait: les temples.Le sens du detail a la japonaise, au niveau de l’architecture,
et surtout des jardins est assez saisissant.
Plus de precisions a ce sujet dans le post de Wale.

Un cimetière local, on est bien loin du mauvais gout
du package chrysanthèmes+marbre noir+ »a notre oncle bien aime ». La pelouse taillee aux ciseaux, ce n’est pas une blague.


Wale, un grand fan des temples japonais. Allez voir son post sur Kyoto ici.
Golden temple, un des 2000 temples de Kyoto.Kyoto, ce fut aussi une rencontre bien improbable avec Hal Gold,
ecrivain americain avec qui on discute pres de la maison
ou il vit avec sa femme japonaise.
Il nous parle notamment de Unit 731, theme d’un de ses bouquins.
Allez jeter un oeil si vous ne savez pas de quoi il s’agit; assez edifiant.

On fait aussi la sortie de l’université. Avec pleins de jeunes en mode hip-hop.
Chacun apporte son petit sound system et c’est parti.
Les filles font des choregraphies, les garcons sont plus breakdance.

Hong Kong

Trois jours a HK avant d’atterrir au Japon…Bien evidemment, je dors a Chungking Mansions, le seul endroit bon marche a HK.
Chungking Mansions, c’est une experience en soi.
Vue de l’exterieur, ca ressemble clairement a un ghetto.
A l’interieur, c’est un multitude de communautes (nigerian, indiens etc) qui vivent la, entre magasins et restaurants.
Des sociologues on fait des etudes sur cet endroit unique. Pour ceux intéressés, cliquer ici.
Dortoir donc, ambiance prison break.Avec vue sur la baie.

Hong Kong, c’est une partie « chinoise » qui resssemble a n’importe quel Chinatown dans le monde,et une partie « expat » ou habitent tous les occidentaux, ainsi que les locaux ayant fait fortune (ils sont nombreux).Cette partie de la ville est assez agreable, avec un quartier a taille humaine, des petits restos, galeries d’art et autres bars trendy.La baie de HK. De nuit, d’en haut, avec moi, avec le bateau, le soleil.

Je les adorent avec leur PSP, c’est partout, au travail, dans le metro, au McDo.