Archive pour septembre 2007

Bogota back

Bogota reloaded:
De retour pour un deuxieme gros week-end!

« 2000 pesos mi amor », « angelito » ou encore « mi vida »… c’est ce que me sortent
regulierement les caissieres, serveuses lorsque je demande combien je dois
ou l’addition: j’adore.
Quel pays detendu! Il faudrait importer ces manieres dans notre beau pays:
Au guichet de la RATP: « 1euro40″ mon amour »
A la boulangerie: « 1euro mon petit ange »
Ca changerait tout non?

Petit clin d’oeil pour ceux qui aiment le graffiti , un tag de eyone du crew TPK.
French touch in Bogota!

Oui, je suis de retour dans le meme quartier, la Candelaria:

Mon pote le blondinet a les photos des soirees, j’update des que je les recois…

En attendant, un petit conseil dans le bus:

Publicités

Zona cafetera

Pour se calmer un peu apres le fat WE a Bogota, on decide de partir deux jours
a Salento, dans la zona cafetera, a 8 h de night bus.
On arrive, et hop truite au petit dej, toujours avec Asbjorn, 20 ans, qui a deja habite un an
au Bresil, voyage dans toute l’Amerique latine, including l’Amazone en bateau..
Parfois je me sens un peu con de ne pas avoir plus profiter avant…

Juste reposant: la cuisine de la guest house.
On part visiter une plantation de cafe, oui zona cafetera forcement…
C’est une petite exploitation, devans leur maison je tombe sur ca, dedicace!C’est ce gamin de 14 ans, qui boit deja 5 cafes par jour qui nous fait la visite.
Il est tres marrant, nous precise 20 fois que son cafe est ORGANIQUE.
Et le cafe est excellent bien sur.
Si vous achetez du cafe colombien « commerce equitable », vous aidez ce genre de famille.
La prochaine fois chez Carrefour, je repenserai a eux, c’est sur. Dans 5 mois seulement.
Ca me tord deja de penser au retour.


Le lendemain, on part en randonnee en jeep.
L’acolyte Bryan from LA est present. Il bosse au planning strategique chez Toyota,
et pour ses deux semaines de vacances annuelles il s’est dit: « Colombie+Perou, ca le fait ».
Et le voila sur la jeep avec nous.

Grande ballade dans ces collines, paysages superbes.


Avec ces wax trees geants, assez dingues.

Le reste des pix en vrac, c’etait super cool, respirez bien l’air frais, et pleins de bibi a tous!





















Bogota

17 heures de bus dans les dents.
De Santa Marta tout en haut, till Bogota.
La pause petit dej de la mort, pollo papas. J’encaisse.

Tu ne sais absolument pas a quoi ressemble Bogota, donc tu regardes ces pix en vrac:
La ville est a 2800m, encerclee par les montagnes.



Le quartier ou j’ habite, la Candelaria.
C’est mignon comme tout.
Avec pleins de gens detendus.


Toujours la Candelaria…
Asbjorn, aka Boucle D’or, mon pote danois.
Les filles en raffolent: blond aux yeux bleus, c’est le top en Colombie.

Diner avec Pura Sangre, la telenovela colombienne.
Captivant, la serveuse ne peut pas descotcher!

Youngsters from Bogota. Ambiance Van’s-skinny jeans-rock-emo bien sur.
Cette mode a pris worlwide je crois…

Tout le monde ne meurt pas de faim a Bogota.
Ici dans la Zona Rosa, le quartier rico.
J’entre dans un magasin de fringues, tres cool au passage, checkez la marque ici .
La vendeuse passe Busta Flex et adore NTM, simplement genial.

Toujours dans la Zona Rosa, comme les vaches a Paris, mais le cheval… c’est mieux.

Bogota by night.
Je ne prend jamais ma camera, donc tres peu de pix…
Jeudi, Vendredi, et Samedi soir. Peu de fatigue…
Je le repete, la fete en Colombie est juste incroyable.
Aguardiente, chaleur, dance et compagnie…
Extraits, gracias Juliana!
@Candelario:

Le roux a moitie mort, c’est Robin, anglais, qui n’a pas su gerer l’Aguardiente!
Grosse soiree!

Parc Tayrona

Deux jours dans le Parc Tayrona.Une heure et demi de marche sur un petit chemin dans la foret pour arriver ici:Dans la foret, incroyable queue bleue de ce lezard mutant.
Toujours avec le scottish, plus Felipe, un colombien de Bogota qui s’est motive pour le week-end.

On dort dans des hamacs, et une cinquantaine de personnes se partagent les 5 plages du parc.
Ici deux belges…

Encore une carte postale cocotiers-sable et compagnie…Oui mais non, car arriver sur cette plage ou il n’y a personne, seulement nos traces de pas,
sans immeubles, cables electriques, rien, ca fait toute la difference.
Du coup, je suis HEUREUX.
Allez, pour les parisiens qui lachent des larmes en lisant ce post, je met cette photo,
juste pour dire que je me suis aussi mange de mechants orages dans ce petit paradis…!

Taganga

Taganga, petit village a quelques heures de Cartagena.

C’ est vraiment beau, et oui, c’est toujours la Colombie.
Il y a une semaine j’etais dans les montagnes, puis sur une plage facon Martinique
et la je me retrouve sur cette colline qui me rappelle un peu la Corse. Ballade sur les collines donc..

Je tombe sur ces pecheurs remontant leur filet.
Reportage photo(!) :
Ca prend un temps, ca parait tellement lourd..
Suspens insoutenable, je m’attend a voir sortir une montagne de fishes.
Et en fait presque rien. Je me suis senti mal quand j’ai vu la vingtaine de poissons
format sardine coincee dans le filet. Tout ces efforts, ce temps….
Et le pelican reclamant sa part du gateau. Le fourbe.
Ces gens pechent pour leur repas, ils ont commence a cuisiner juste apres.
Vraiment un autre monde non?!

Carthagene

Quelques jours a Cartagena.
Avant d’arriver dans le centre historique, sur la route, cette photo de….Carthagene.
La face cachee.
C’ est tres tres pauvre.
la ville est tres black aussi, (ancien port d’arrivee des negriers espagnols).

Now le centre ville, deux mondes separes par les murailles. Rien de special a rajouter, c’est mignon, un peu trop meme.
J’ai trouve ca artificiel, genre « on a nettoye pour les touristes ».
Car le centre-ville est tres touristique; ca fait bizarre de voir soudain autant d’etrangers.

Escapade pres de Carthagene.
Une journee a la plage, avec cet oiseau malicieux pret a tout pour me voler mon snack.


La cote caraibe: sympatique!
Avec Sharam, israeli et Alan, scottish.